bien dormir pour perdre du poids

Quel est le lien entre le sommeil et la masse corporelle ?

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]

Le sommeil est intimement lié à la perte de poids et également à la bonne santé. Généralement 50 % des Français sont en surpoids et 30 % de la population ont une mauvaise qualité de sommeil. D’après plusieurs études, le manque de sommeil entraîne une fatigue croissante, une prise de poids inévitable et donc une élévation de la masse corporelle. Cette dernière peut être à l’origine de pathologies plus ou moins complexes et dangereuses pour la vie d’un individu. Découvrez le lien entre sommeil et masse corporelle. 

Le sommeil empêche l’obésité

Les mauvais matelas ne garantissent pas un bon sommeil. Il importe donc de savoir quel matelas acheter. Les matelas- 180×200 haut de gamme provenant de fabricants de référence et certifiés vous apporteront un sommeil agréable et réparateur. Des études américaines et belges ont montré que moins vous dormez, plus votre Indice de Masse corporelle (IMC) est élevé. Ceux qui dorment pendant 5 h ont un IMC 3,6 % plus élevé que ceux qui dorment pendant 8 h. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour calculer votre IMC.

sommeil réparateur pour maigrir

Généralement, il y a surpoids quand l’IMC est supérieur ou égal à 25. On parle d’obésité quand l’IMC est supérieur ou égal à 30. Les personnes avec un manque de sommeil ont un indice de masse corporelle proche, égal ou dépassant les 30. Le manque de sommeil augmenterait donc les risques d’obésité, mais également la faim. C’est pour cette raison que très souvent vous avez des envies de grignoter quelque chose au beau milieu de la nuit. 

Comment le sommeil empêche la prise de poids alors que le corps dépense moins de calories ?

En réalité, l’appétit pour la nourriture est fonction de certaines hormones. Ces dernières sont la ghréline (stimule l’appétit) et la leptine (responsable de la satiété). L’insomnie entraîne une surproduction de la ghréline et une faible production de la leptine. Les cycles hormonaux étant déréglés, le corps humain prend vite de la fatigue et éprouve une sensation d’hypoglycémie latente. L’organisme réclame davantage plus de nourriture avec une préférence pour les aliments sucrés et les féculents (aliments riches en amidon).

L’augmentation de l’alimentation stimule davantage la production de l’hormone qui diminue la fatigue : l’orexine. Cette dernière est responsable des comportements qui poussent à manger pour combler un besoin psychologique/émotionnel et non pour assouvir sa faim. Vous contrôlez moins vos pulsions et consommez plus de calories. Vous prenez plus de poids.

Le surpoids peut être à l’origine de maladies comme le syndrome d’apnées obstructives ou les ronflements pouvant entraîner des arrêts respiratoires pendant vos sommes. L’apnée est cause du diabète du type 2.

Le mauvais sommeil provoque du gras au corps et le diabète

Le manque de sommeil réduit le stress. Ce dernier augmente la production du cortisol (l’hormone de réactivité) dans l’organisme pendant la journée qui suit la nuit de mauvais sommeil. L’hormone ainsi sécrétée en grand nombre augmente la production du gras par les cellules graisseuses.

La masse graisseuse est beaucoup plus concentrée au niveau abdominal favorisant ainsi les problèmes métaboliques et cardiovasculaires. Vous diminuez le risque de perte de poids. De même, avec cette mauvaise habitude de mauvais sommeil, au fil des années, vous pouvez développer un diabète. En effet, le cortisol stimule également la production du glucose par le foie. Le sucre sera mal assimilé par les cellules du corps à cause du manque de sommeil qui a également un effet insulino-résistant. Cela favorise la reprise de poids.

Par ailleurs, le manque de sommeil entraîne une augmentation du nombre des marqueurs pro-inflammatoires sanguins. Ces derniers sont liés d’une quelconque manière à l’obésité. Ils sont responsables de l’état inflammatoire chronique impliqué dans les maladies telles que : le diabète, les dyslipidémies et certaines maladies cardiovasculaires. 

Le bon sommeil entraîne une nuit réparatrice assurant une bonne hygiène de vie

Quand on dort bien, on est bien réveillé, on retrouve son humeur et on gagne en optimisme. Vous êtes plus fort et mieux protéger contre le stress ou l’anxiété. La reprise de poids est réduite et vous gardez la bonne ligne. Quand vous dormez moins, vous consommez assez de calories dans la journée. Le déficit est apporté en surplus par la consommation des aliments sucrés et le pain (féculent). Progressivement, vous reprenez du poids à raison de 1 à 2 kg par mois. Vous êtes trop fatigué physiquement et mentalement pour bouger et pratiquer les activités physiques comme le sport. Or, ce dernier est important pour limiter le surpoids et essentiel pour la santé humaine. La fatigue résultant de ce manque de sommeil augmente les comportements de sédentarité comme le fait de regarder la télé.

Quel lien entre sport et masse corporelle ?

Le sport entraîne plus de dépenses en énergie puisque l’organisme brûle plus de calories. Le sportif perd rapidement de poids, le surplus en gras et donc sa masse corporelle. Les activités sportives modérées préviennent donc le diabète du type 2 et certaines maladies cardiovasculaires. Parfois, la perte de poids issu du sport peut être très limitée et le sport peut même faire grossir. En effet, ce dernier donne faim et les personnes qui ne se contrôlent pas, peuvent apporter via l’alimentation deux fois plus de calories qu’elles n’en perdent. Ces dernières au lieu de perdre du poids peuvent davantage en gagner.